Réservé aux abonnés

La Chaux-de-Fonds: bientôt la fin pour l’oisellerie de la Tour?

L’une des dernières animaleries du canton, l’oisellerie de la Tour à La Chaux-de-Fonds, devrait fermer en mars, faute de repreneur. Bernard Piaget a tenu la boutique pendant 35 ans.
12 sept. 2019, 19:00 / Màj. le 12 sept. 2019 à 19:06
Bernard Piaget derrière sa balance de 1946: "La seule chose que je prendrai avec moi à la retraite".

«Bonjour… Spiruline, s’il vous plaît.» En fermant les yeux, au milieu de ce décor un peu terni, fait de cages et d’aquariums, on pourrait se croire dans une pharmacie. Visiblement, la cliente est inquiète pour ses poissons. Il leur faudra bien cette algue miracle pour survivre au déménagement qui attend Madame… Le patron de l’oisellerie de la Tour lui sourit. «Transportez-les dans un grand seau, et tout ira bien!»

Oui, tout ira bien. Pour lui aussi. Bernard Piaget ne verse...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an