L'écrivain chaux-de-fonnier Thomas Sandoz distingué par le prix Schiller

Thomas Sandoz remporte un des quatre Prix Schiller dotés de 10'000 francs chacun. Le Chaux-de-Fonnier de 43 ans est récompensé pour son roman «Même en terre», qui suit le parcours d'un gardien de cimetière ayant en charge le carré des enfants, a indiqué aujourd'hui la Fondation Schiller. Laquelle valorise des auteurs des quatre régions linguistiques de Suisse, pour des livres parus l'année précédente.
02 août 2015, 19:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Outre-Sarine, deux auteurs ont été distingués. Le nonagénaire Kurt Marti reçoit le prix Schiller pour un recueil d'articles couvrant la période 1964-2007: «Notizen und Details». Pedro Lenz, 45 ans, est également récompensé pour son récit en suisse-allemand «Der Goalie bin ig».

En Suisse italienne, le prix Schiller est revenu à Fabio Pusterla pour «Corpo stellare», tandis que Leta Semadeni a été récompensée pour «In mia vita da vuolp/In meinem Leben als Fuchs» ainsi que l'ensemble de son œuvre lyrique.

Une autre Romande, Dona Loup, âgée de 28 ans, reçoit le Prix  Découverte, doté de 5000 francs, pour son premier roman,  «L'Embrasure».

Les prix seront remis au début des Journées  littéraires de Soleure, le 2 juin prochain.

Plus de prix Schiller?
L'année 2011 pourrait marquer la dernière édition du prix  Schiller. Dès 2012, l'enveloppe budgétaire pour la culture 2012-2015  entre en vigueur. La Confédération devrait prendre le relais pour ce  qui est de la remise de prix littéraires au niveau national. On en  saura plus sur le sort de la Fondation Schiller en mai, a indiqué à  l'ATS son porte-parole Pascal Steenken. /ats