Réservé aux abonnés 6

Et pourquoi pas privatiser l’aéroport des Eplatures?

André Frutschi, député des Verts, dépose une motion.
30 août 2016, 01:20 / Màj. le 30 août 2016 à 00:01
Liaison avec l'Ile d'Elbe au depart de l'aeroport des Eplatures



La Chaux-de-Fonds, le 3 mai 2016

Photo: David Marchon AEROPORT DES EPLATURES

Privatiser l’aéroport des Eplatures pour renflouer – très légèrement les caisses de collectivités publiques: les Verts neuchâtelois demandent au Conseil d’Etat de plancher sur la question. «Ce n’est pas parce que je suis membre des Verts que c’est une attaque contre l’aéroport ni contre la promotion économique», précise d’emblée le député André Frutschi, auteur de la motion. Elle sera déposée aujourd’hui au Grand Conseil.

La société anonyme Aresa, qui gère l’aéroport, est entièrement en mains publiques. Les villes de La Chaux-de-Fonds, du Locle et l’Etat de Neuchâtel en sont les uniques actionn...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois