Réservé aux abonnés

«Soupe au caillou»: le lien entre misère et écologie

Ce dimanche 17 octobre se tenait la traditionnelle «soupe au caillou» à Neuchâtel. L’occasion pour toutes et tous de mieux comprendre le lien étroit entre la précarité et la lutte écologiste.
17 oct. 2021, 17:57 / Màj. le 17 oct. 2021 à 18:24
Une "soupe au caillou" se tenait ce dimanche 17 octobre dans le préau du collège de la Promenade, à Neuchâtel.

Au collège de la Promenade, à Neuchâtel, rires et débats résonnent sous le grand préau ce dimanche 17 octobre. Pour la sixième fois, l’Association pour la défense des chômeurs de Neuchâtel (ADCN) organise sa «soupe au caillou», un repas gratuit et convivial pour parler de pauvreté à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère. Cette année, l’ADCN a mis l’accent sur le lien étroit entre la précarité et l’écologie ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois