Réservé aux abonnés

Neuchâtel: un grand festin pour parler de Friedrich Dürrenmatt

Le Centre Dürrenmatt aborde la vie et l’œuvre de l’écrivain au travers de son rapport, réel ou fantasmé, à la nourriture.
05 nov. 2019, 11:31 / Màj. le 05 nov. 2019 à 11:31
L’artiste Madame Tricot a recréé avec de la laine le festin du roman «La Panne», paru en 1956.

Sur l’écran, on voit Friedrich Dürrenmatt assis à une table de restaurant. On lui apporte un gigantesque plat bernois, débordant de lard, de choucroute et autres saucisses. «Quoi, c’est tout?» demande alors l’écrivain. Cette scène, tirée d’un documentaire qui lui fut consacré, est visible dans l’exposition «Le grand festin», visible au Centre Dürrenmatt (CDN), à Neuchâtel, jusqu’au 22 mars 2020. Elle explore le rapport de l’artiste à la nourritur...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois