Réservé aux abonnés

Les liens renoués entre la Ville et les étudiants

L’exécutif répond à l’interpellation sur les soirées culturelles des universitaires.
12 mars 2016, 00:58 / Màj. le 12 mars 2016 à 00:01
FETE DE L'UNI aux Patinoires du Littoral

salle Disco



Neuchatel, 20 05 2009

PHOTO DAVID MARCHON PATINOIRES DU LITTORAL

L’incident est clos et les étudiants rassurés: ils pourront continuer d’organiser des soirées estudiantines à la Case à choc et à la ferme de Pierre-à-Bot, à Neuchâtel (notre édition d’hier). Cette affirmation ressort clairement de la réponse que destine le Conseil communal à l’interpellation popvertssol intitulée «Neuchâtel une ville étudiante mais sans étudiants, sans fête et sans vie culturelle abordable?»; un rapport qui sera débattu lundi soir lors de la séance du Conseil général de Neuchâtel.

L’interpellation faisait suite à une réaction de la Fédération des étudiants neuchâtelois (FEN),...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an