La fresque du pont celtique veille désormais sur Cornaux

Ce samedi matin à Cornaux, la fresque de 200 mètres carrés représentant le pont celte de Cornaux-Les Sauges a été inaugurée en présence de son créateur, le graphiste Kesh. Une oeuvre de grande taille, destinée à marquer visuellement le village pour les années à venir.
09 nov. 2019, 16:54
/ Màj. le 11 nov. 2019 à 08:28
L'artiste grapheur Kesh (à droite) s'est inspiré de l'aquarelle peinte par Patrick Röschli (à gauche).

«C’est magnifique! Et très impressionnant au vu de la surface.» Ces mots prononcés par une habitante de Cornaux, ce samedi matin lors de l’inauguration de la fresque du pont celte, représentaient bien les impressions de la cinquantaine de convives.

Exécutée sur le mur de l’Espace Ta’tou, la création représente le pont historique qui traversait autrefois la Thielle, construit en 135 avant Jésus-Christ et détruit une trentaine d’années plus tard dans des circonstances incertaines.

L’artiste grapheur, Kesh, a eu des difficultés pour produire cette fresque, à cause de conditions météorologiques difficiles. «Une grande surface comme ça, c’est un défi», indique-t-il. «Mais j’ai été enchanté d’avoir pu la réaliser.»

La fresque de Kesh a été inaugurée ce samedi matin en présence d’une cinquantaine de personnes. Photo: Lucas Vuitel

par Alexandre Cudré