L’attachement au passé est à l’honneur dans la nouvelle exposition du Laténium

Du 19 mai jusqu’au 5 janvier 2020, le Laténium, à Hauterive, propose sa nouvelle exposition temporaire. «Emotions patrimoniales» met en scène le rapport entre la mémoire et les vestiges matériels du passé. Ceux-ci ont été recueillis via une collecte nationale.
16 mai 2019, 11:40
/ Màj. le 16 mai 2019 à 11:32
"Émotions patrimoniales" invite à la découverte des multiples formes d’attachement qui nous lient aux monuments anciens.

Dans un appartement en ruine reconstitué, les visiteurs pourront découvrir des photographies, ainsi que des souvenirs de particuliers visitant des sites archéologiques. 

«Avec «Emotions patrimoniales», le plus grand musée archéologique de Suisse invite à la découverte des multiples formes d’attachement qui nous lient aux monuments anciens et aux vestiges du passé», a expliqué jeudi le Laténium dans un communiqué.

Montre-moi tes photos 

De mai à novembre 2018, une collecte nationale «Montre-moi ton patrimoine» a invité le public à farfouiller dans ses archives. Le but: envoyer des photographies de soi-même ou de sa famille et de ses amis posant devant des sites archéologiques et des monuments historiques suisses. 

«Cette démarche participative visait à encourager un dialogue durable entre les chercheurs en charge de la sauvegarde du patrimoine et la société civile qui en est la propriétaire ultime», a précisé le musée. 

C’est pour transmettre ce message au public que le Laténium a obtenu un soutien du programme de communication scientifique du Fonds national suisse de la recherche scientifique, dans le cadre d'un projet Agora porté par l'Université de Neuchâtel. 
 

Infos pratiques 

Laténium: Exposition temporaire «Emotions patrimoniales», du 19 mai 2019 au 5 janvier 2020. 

par Chloé Liechti