Réservé aux abonnés

Forte pression sur le taux d'impôt

La commune au plus bas coefficient fiscal du canton est au bord de l'asphyxie. D'ici fin 2014, les Laténiens n'auront plus un sou en caisse.
07 août 2015, 14:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8291790.jpg

La Tène est au bord de l'effondrement. La commune neuchâteloise la plus complaisante avec ses administrés en termes de fiscalité (59 points) se trouve dans la même situation que la cigale dans la fable de Jean de La Fontaine. Cet hiver, elle n'aura plus de quoi s'assumer!

Cette situation n'est pas une surprise. Conscient de la précarité de ses ressources financières, le Conseil communal l'a chanté sur tous les toits bien avant l'arrivée de l'été. Mais, en refusant l'an dernier une augmentation d'impôts sur les personnes physiques (jugée carabinée puisqu'elle demandait une hausse de 7 points),...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an