Réservé aux abonnés

Cornaux: un castor qui coûte cher à la commune

Cornaux a investi près d’un demi-million pour améliorer le débit du Bois Rond. Mais un castor a construit des barrages en amont pour réguler l’écoulement à sa convenance.
30 déc. 2019, 05:30 / Màj. le 30 déc. 2019 à 05:30
Un castor nage dans l'Areuse, à Boudry (photo d'archives du 18 août 2013).

S’ils l’avaient sous la main, certains habitants de Cornaux s’occuperaient personnellement du sort d’un castor établi dans le canal de Bois Rond. Le rongeur vient pratiquement de réduire à néant les efforts consentis par la commune pour agrandir un ponceau, tout près de la cimenterie Juracime. L’élargissement de cette canalisation hydraulique traversant la route de Ronde-Fin doit empêcher les inondations dans les champs et jardins lors de fortes crues.

Protection totale

Mais le cas...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois