Colombier: une fresque pour le droit de l’enfance

Jusqu’à ce vendredi 13 août, les enfants du parascolaire de Milvignes décorent le mur de la nouvelle place de jeux de Colombier. Ce projet s’inscrit dans la campagne de protection de l’enfance «10 mois 10 droits».
11 août 2021, 15:16
/ Màj. le 12 août 2021 à 18:29
Le enfants évoquent leurs droits à travers le dessin.

Mettre en avant leurs droits à travers le dessin, voilà le projet des enfants du parascolaire de Milvignes. Jusqu’à ce vendredi 13 août, ces jeunes entre 2 et 12 ans peignent une fresque sur la nouvelle place de jeux de Colombier, aux côtés de l’artiste neuchâtelois Wilo.

«Beaucoup dessinent leur maison pour représenter le droit d’avoir un toit», explique Solange Platz-Erard, conseillère communale de Milvignes. «D’autres préfèrent parler du droit d’aller à l’école.»

Une campagne en faveur des droits de l’enfance

Ce projet s’inscrit dans la campagne «10 mois 10 droits» lancée par le canton de Neuchâtel. Son but: mieux intégrer les enfants, individus à part entière, dans les processus de décision et la vie de la cité. «Ils pensent différemment des adultes», déclare la conseillère. «Ils ont parfois des idées auxquelles nous n’aurions jamais pensé.».

A lire aussi: Les droits des enfants neuchâtelois envers et contre la pandémie

Texte ici

par Eléonore Deloye