Les eaux montent: prudence dans le canton de Neuchâtel

Les pluies des derniers jours conjuguées à la fonte des glaces font monter les cours d’eau dans tout le canton. Police et communes lancent des appels à la prudence.
29 janv. 2021, 12:13
/ Màj. le 29 janv. 2021 à 18:11
A son embouchure, le Seyon présente un débit impressionnant ce vendredi.

Attention danger! Après la commune de Saint-Blaise, inquiète du débit du Ruau, la police neuchâteloise lance ce vendredi un appel à la prudence au vu de la grande quantité d’eau sur les routes.

Dans une vidéo diffusée sur Facebook, on voit une voiture de patrouille rouler de grosses flaques en grosses flaques à travers le Val-de-Ruz. Et ce alors que plusieurs routes ont déjà été fermées dès jeudi dans les Montagnes neuchâteloises.

A lire aussi: Pluies: route coupée à La Chaux-de-Fonds

Ce vendredi, la centrale de la police neuchâteloise annonce que l’axe entre Fontaines et Chézard est fermé en raison d’une chaussée inondée. Il faut circuler prudemment sur plusieurs autres routes au Val-de-Ruz et au Val-de-Travers. «Des signalisations sont en place», avertit le policier de service.

Une dizaine d’inondations chez des particuliers

Des inondations chez des particuliers sont également à déplorer dans les Vallées et les Montagnes neuchâteloises. Une dizaine de cas de caves inondées sont recensés ce vendredi auprès de la centrale d’engagement de la police.

A lire aussi: Pluies: «fort risque d’inondations» à Saint-Blaise

Dans le même temps, la commune de Val-de-Travers s’inquiète pour l’Areuse. Celle-ci a déjà débordé de son lit à plusieurs endroits, obligeant la commune à fermer les berges du cours d’eau entre Travers et Couvet. Et ce «jusqu’à nouvel avis».

Les lacs vont monter

L’Areuse et le Seyon déversent d’importants volumes d’eau dans le lac de Neuchâtel. De nombreux curieux prennent en photo l’embouchure du Seyon, à Neuchâtel, et ses flots bruns. En plus des eaux de ruissellement, le lac se remplit également via la Thielle. En effet, le canton de Berne annonce avoir «abaissé au maximum les vannes du barrage de régulation de Port, afin de réduire l’écoulement dans l’Aar et de décharger ainsi les cours et plans d’eau en aval».

Conséquence: le niveau des trois lacs va monter. «Les côtes sont actuellement en dessous du domaine critique», rassure toutefois le communiqué du canton.

par Matthieu Henguely