Réservé aux abonnés

Le tri déchirant des sans-abri

Deux films suisses très différents en lice au Festival du film de Locarno.
07 août 2015, 14:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8291657.jpg

De quoi parle-t-on à Locarno? De la pluie qui joue les trouble-fête, de cinéma bien sûr, et depuis hier, plus particulièrement des deux longs-métrages suisses qui ont l'heur de connaître leur première mondiale dans le cadre de la compétition internationale. S'ils diffèrent du tout au tout, ils constituent deux propositions cinématographiques passionnantes.

Réalisatrice de "Das Fräulein", Léopard d'Or en 2006, Andrea ?taka emprunte de façon brillante avec "Cure, The Li...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an