Le Scan centralisera ses activités à Malvilliers

Le Service cantonal des automobiles et de la navigation (Scan) centralisera ses activités sur le seul site de Malvilliers. Une variante chaux-de-fonnière, impliquant l'utilisation d'une partie de Polyexpo n'a pas été retenue.
29 mars 2017, 11:17
/ Màj. le 29 mars 2017 à 11:30
Les nouveaux locaux du Scan à Mavilliers ont été inaugurés en 2012.

Le Service cantonal des automobiles et de la navigation (Scan) n'officiera plus à La Chaux-de-Fonds. Ses activités seront centralisées sur le seul site de Malvilliers, annonce-t-il dans un communiqué ce mercredi.

Depuis la vente du bâtiment des Éplatures fin 2016, le Scan annonce avoir lancé "une large réflexion sur sa localisation et analysé plusieurs variantes", dont une impliquant l'utilisation d'une partie du site de Polyexpo à La Chaux-de-Fonds pour y réaliser les contrôles techniques des véhicules légers et motocycles des Montagnes.

La solution "la plus économique"

"Cette variante a été comparée avec un agrandissement de la halle technique de Malvilliers, nécessaire pour réaliser tous les contrôles techniques du canton sur ce site pour les 15 prochaines années", explique le communiqué. "Cette solution s'est avérée être de loin la plus économique."

Le contrôles techniques des véhicules limités à 45 km/h ainsi que contrôles techniques et examens pratiques des bateaux continueront à être réalisés de manière décentralisée. Courant avril 2017, les examens pratiques motocycles seront également décentralisés à Boudry et au Crêt-du-Locle.

par Lea Gloor