Réservé aux abonnés

Le régionalisme s’estompe-t-il?

Sur les six Neuchâtelois envoyés à Berne, quatre sont du Haut.
21 oct. 2015, 06:09
/ Màj. le 21 oct. 2015 à 00:01
infographie_smartvote

«Comme quoi, non seulement le Haut veut vivre, mais grâce à l’électorat de tout le canton, le Haut peut vivre à Berne et de plus majoritairement...» Ce message a été posté hier à 13h25 sur Arcinfo, signé «Pepiou». Une pique au collectif qui défend les intérêts des Montagnes neuchâteloises. Le canton de Neuchâtel sera représenté par quatre parlementaires du Haut sur six: l’électeur neuchâtelois aurait pu imaginer une représentation géographique plus équilibrée.

Mais hier, les internautes ne se sont pas déchaînés. Il y a dix ans, c’était une autre chanson. En 2005, les cinq conseillers d’Etat ava...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois