Les protestants neuchâtelois réélisent Christian Miaz à leur tête

Président du Conseil synodal de l’Eren depuis 2013, le pasteur Christian Miaz a été reconduit dans ses fonctions lors du Synode électif de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel.
28 août 2019, 20:17
/ Màj. le 28 août 2019 à 17:17
Le nouveau Conseil synodal: Adrien Bridel, Jacques Péter, Clémentine Miéville, Christian Miaz, Alice Duport et Yves Bourquin.

Après-midi électoral, ce mercredi, pour le nouveau Synode de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (Eren). La quarantaine de membres du parlement de l’Eren s’étaient réunis, en ouverture de la législature de quatre ans, pour choisir leurs organes dirigeants (le bureau du Synode dans un premier temps puis l’exécutif de l’Eglise), le Conseil synodal, et son président.

Nouveau mandat

Elu pour la première fois en septembre 2013 pour remplacer le pasteur Gabriel Bader, Christian Miaz était entré en fonction le 1er septembre suivant. Réélu il y a quatre ans, il a annoncé il y a quelques mois qu’il briguerait un dernier mandat. Avant de se soumettre aux suffrages des députés du Synode, il a souhaité présenter sa vision pour l’Eren.

«Je souhaite une Eglise joyeuse, dynamique et souple, une Eglise qui sait regarder la réalité en face», a-t-il expliqué aux députés. «Notre Eglise se trouve à un tournant, elle est en réforme depuis 2003, et cela doit se poursuivre. Si elle choisit de ne rien faire, elle va mourir lentement!»

Christian Miaz a également rappelé qu’à ses yeux, la paroisse territoriale traditionnelle est importante. «Mais il existe bien d’autres types de paroisse et il faut les développer. Si nous limitons notre action aux paroisses territoriales, nous ne pourrons plus accomplir toute la mission de l’Eglise.»

Les députés du Synode lui ont renouvelé leur confiance, puisque Christian Miaz a récolté 35 voix, sur 38 bulletins valables.

Evénement en juin

Le président du Conseil synodal a par ailleurs rappelé qu’en juin prochain, Neuchâtel accueillera le Synode de la toute nouvelle Eglise évangélique réformée de Suisse, qui remplacera l’actuel Fédération des Eglises protestantes de Suisse (Feps).

Après le président, les autres membres du Conseil synodal ont été élus pour une nouvelle législature. La pasteure Alice Duport et Adrien Bridel, membres depuis 2014, et Jacques Peter, qui les a rejoints le 1er janvier dernier, ont été réélus sans difficulté. Ils seront rejoints par deux nouveaux membres, le pasteur Yves Bourquin, de la paroisse du Joran, ainsi que Clémentine Miéville, de la paroisse de Neuchâtel.

En début de séance, le Synode a par ailleurs choisi une présidente pour diriger ses débats lors des quatre prochaines années, la pasteure Esther Berger, de la paroisse du Val-de-Ruz.

 

par Nicolas Willemin