Le Grand Conseil saisi de la question des examens à l’Université de Neuchâtel

La question des examens sous vidéosurveillance devrait être traitée par le Grand Conseil. La Fédération des étudiants annonce avoir recueilli suffisamment de signatures pour faire aboutir sa motion populaire.
18 janv. 2021, 15:39
/ Màj. le 18 janv. 2021 à 18:42
Le Grand Conseil pourrait être amené à se prononcer rapidement sur les règles de l'actuelle session d'examens.

Mission réussie pour la Fédération des étudiants neuchâtelois (FEN). «La motion pourra ainsi être prochainement déposée auprès du Grand Conseil et traitée à sa session de janvier», annonce-t-elle fièrement dans un communiqué.

Soucieuse de la manière dont se déroulent les examens durant cette session de janvier, la FEN a décidé de lancer une motion populaire à l’adresse des autorités neuchâteloises. Elle demande «à ce qu’une tentative supplémentaire soit accordée à tous les
étudiants et également que la vidéosurveillance durant les examens soit abandonnée».

A lire aussi: Des examens à l’épreuve de la démocratie à l’Université de Neuchâtel

«Importance de la demande»

Les étudiants ont organisé des permanences afin de recueillir suffisamment de paraphes, entre vendredi 8 et jeudi 14 janvier dernier. «Presque 200 personnes ont donc répondu à l’appel, démontrant leur soutien à la motion. Cela souligne aussi l’importance de la demande que la FEN va proposer au Grand Conseil: les mesures mises en place pour les étudiants pour cette session d’examens ne sont pas assez fortes. La FEN insiste sur le fait qu’il faut garder à l’esprit que la situation reste exceptionnelle et que les mesures devraient également l’être.»

Les signatures ont aujourd’hui été envoyées vers les communes pour validation. La FEN espère pouvoir soumettre la motion aux autorités cantonales d’ici la fin de cette semaine.

par Matthieu Henguely