Réservé aux abonnés

Le capteur sans fil mis au point par le CSEM, une révolution en marche

Notre rédaction a pu assister, au Chuv, aux préparatifs d’une opération chirurgicale aux côtés de l’équipe d’anesthésiologie dirigée par le Pr Schoettker. Reportage.
30 juin 2017, 16:44 / Màj. le 30 juin 2017 à 19:10
Le tensiomètre, en bas à gauche, peut être programmé pour être actionné, au mieux, une fois par minute.

Bienvenue au Chuv!

Il est 7h10. Le Pr Patrick Schoettker, médecin-chef responsable anesthésie neurochirurgicale et ORL prend son service. Il embarque au passage les deux journalistes – l’un de plume, l’autre d’objectif – de L’Express/L’Impartial qu’il a invités à assister à une opération.
Avec l’accord du patient, nous allons assister à la première phase d’une opération lourde, qui doit durer 15 heures. Le patient subira une reconstruction de tissus endommagés p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois