Laurent Feuz, chef du Service neuchâtelois des formations postobligatoires, démissionne

Laurent Feuz démissionne avec effet immédiat de son poste de chef du service des formations postobligatoires et de l’orientation. Un communiqué fait état de «raisons personnelles».
10 mai 2019, 16:19
/ Màj. le 10 mai 2019 à 16:06
Laurent Feuz était en place depuis neuf ans.

Laurent Feuz quitte la tête du Service des formations postobligatoires et de l’orientation du canton de Neuchâtel (SFPO) avec effet immédiat. Il fait valoir des raisons personnelles pour justifier sa décision. 

Dans le communiqué qui annonce la nouvelle, tombé ce vendredi en fin de journée, le Conseil d’État indique «prendre acte» de sa décision de démissionner de son poste de chef de service. La nouvelle ne fait l’objet d’«aucun commentaire supplémentaire». 

En poste depuis neuf ans

Laurent Feuz s’en va après neuf années passées à la tête du service des formations postobligatoires et de l’orientation. Selon l’Etat, il a contribué «au développement de la formation et de l’orientation dans le canton de Neuchâtel (…), pierre angulaire de ces dernières législatures et qui le restera ces prochaines années».

L’intérim est assuré par Laurence Knoepfler Chevalley, l’adjointe de Laurent Feuz. Sa succession sera prochainement mise au concours.

par Anabelle Bourquin