Réservé aux abonnés

La piste de la privatisation partielle à étudier

22 sept. 2016, 00:52 / Màj. le 22 sept. 2016 à 00:01

La proposition du député André Frutschi de privatiser partiellement l’aéroport des Eplatures (notre édition du mardi 30 août) trouve une oreille attentive. «Le Conseil d’Etat juge l’idée d’un partenariat public-privé dans la société Aresa importante», indique-t-il dans sa prise de position sur la motion de l’élu des Verts. «Une réflexion étant actuellement menée par la société sur l’avenir de l’aéroport, la piste du partenariat public-privé sera évaluée, que ce soit sous l’angle du capital ou sous l’angle du fonctionnement.»

Par contre, le Conseil d’Etat recommande au Grand Conseil de ne pas ac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois