L'UniNE cherche 600 ménages prêts à changer leurs habitudes de consommation d'électricité

Dans le cadre de l'étude scientifique "Flexi", l’Université de Neuchâtel recherche 600 ménages prêts à changer leurs horaires de consommation d'électricité dans la région du vallon de St-Imier, des Franches-Montagnes et des Brenets.
13 juin 2016, 11:25
/ Màj. le 13 juin 2016 à 16:59
L'étude scientifique "Flexi" a pour but d'encourager les ménages de la région à mieux profiter de l'énergie solaire.

Fournisseur d’électricité cherche quelque 600 ménages prêts à changer leurs horaires de consommation pour mieux profiter de l’énergie solaire, avec une possible baisse de facture à la clé. Cet appel est lancé dans le cadre de la deuxième phase de l’étude scientifique "Flexi" menée par l’Université de Neuchâtel (UniNE), la société d’ingénieurs conseils Planair et l’EPFL, avec le soutien de l’Office fédéral de l’énergie.

Conditions de participation? Etre raccordé aux Forces électriques de La Goule, dans la région du vallon de St-Imier, des Franches-Montagnes et des Brenets, puis répondre à un questionnaire actuellement en ligne.

La deuxième phase de "Flexi" fait suite à une première série de résultats encourageants obtenus au Val-de-Ruz visant une consommation énergétique plus durable. Elle débutera cet été et durera une année.

Les ménages raccordés à La Goule ont reçu cette information avec leur dernière facture invitant à remplir le questionnaire. Une fois le questionnaire rempli, les ménages seront répartis aléatoirement entre 2 différentes expériences. Fin août sera le dernier délai pour répondre et être inclus dans le tirage au sort.

par Stéphanie Giroud