L'Université de Neuchâtel découvre une amibe digne du Seigneur des Anneaux

Nebela gimlii. C'est le nom de la nouvelle amibe décrite par le Laboratoire de biologie du sol de l'Université de Neuchâtel. L'organisme a été nommé en raison de sa petite taille, en référence au nain Gimli de la saga du Seigneur des anneaux.
24 févr. 2016, 12:29
/ Màj. le 24 févr. 2016 à 13:03
Le nain du Seigneur des Anneaux, Gimli, a désormais un organisme à son nom.

Le Laboratoire de biologie du sol de l'Université de Neuchâtel (UniNE) a décrit une nouvelle espèce d'amibe intitulée Nebela gimlii. Le protiste a été nommé ainsi en raison de sa petite taille, en référence au nain Gimli de la saga du Seigneur des anneaux.

Sept autres nouvelles espèces d'amibes ont été décrites en même temps dans une seule tourbière de la vallée de la Brévine (NE). "N. gimlii marque une préférence pour un environnement plus sec, la forêt, également lieu de prédilection du personnage barbu de la saga", avance mercredi l'Université de Neuchâtel dans un communiqué.

"Cette espèce est en effet la plus petite connue de ce groupe du genre Nebela", commente le découvreur de cette amibe à coquille, David Singer, cité dans le communiqué.

Méconnus, protozoaires, protistes et autres amibes constituent une part importante de la biodiversité. Ils jouent un rôle prépondérant dans les chaînes alimentaires et dans le cycle du carbone. De plus, ils fournissent de précieux indicateurs sur les changements climatiques et environnementaux.