Réservé aux abonnés

L'heure liquide, c'est du solide!

La marque HYT vient de déménager de Bienne à Neuchâtel, emportant ses 30 collaborateurs au bord d'un autre lac. Entretien avec son CEO Vincent Perriard.
07 août 2015, 13:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8193230.jpg

Fondée à Bienne en 2011 par une équipe d'investisseurs ambitieux, la jeune marque HYT, qui a développé les toutes premières montres hydromécaniques, vient de s'installer dans de nouveaux locaux à Neuchâtel. L'occasion de faire le point avec son directeur, le Neuchâtelois Vincent Perriard, artisan d'une "success story" qui a vu les effectifs croître à une vitesse exponentielle.

Vincent Perriard, pourquoi avoir décidé de quitter Bienne pour rejoindre Neuchâtel ?

C'est très simple: 80% de nos collaborateurs sont neuchâtelois. Et un grand nombre de nos fournisseurs aussi, comme Queloz, Metalem, C...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois