Réservé aux abonnés

L'avenir de Blanchâtel en sursis

L'Hôpital neuchâtelois et les EMS enverront leur linge sale à Yverdon.
07 août 2015, 13:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7888302.jpg

Nouveau revers pour Blanchâtel. L'Hôpital neuchâtelois (HNE) a annoncé hier qu'il renonçait à poursuivre sa collaboration avec la buanderie de La Chaux-de-Fonds, au profit de la société Bardusch, société allemande qui emploie 650 personnes en Suisse. La semaine dernière, les établissements médico-sociaux réunis au sein de l'Anempa ont pris la même décision (notre édition du 14 mars). Le linge sale des homes est traité à Yverdon depuis hier. L'HNE y enverra le sien dès le 1er avril.

Blanchâtel perd ainsi plus de deux tiers de son chiffre d'affaires. Son avenir est en sursis. Neuf licenciements ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois