Réservé aux abonnés

Frais dentaires: ce qu’il faut savoir pour ne pas se ruiner

Se faire soigner les dents a un coût souvent élevé. Et les assurances complémentaires ne sont que rarement intéressantes.
18 mai 2019, 15:00 / Màj. le 18 mai 2019 à 15:00
Les factures du dentiste font souvent grincer des dents, de même que les conditions d’affiliation des assurances complémentaires.

Les initiatives populaires pour un remboursement des soins dentaires ont été refusées dans les cantons de Genève et Vaud. Et la version neuchâteloise a, elle aussi, du plomb dans l’aile.

A lire aussi : Soins dentaires: l’initiative neuchâteloise est plombée

Un jour, peut-être, certains de ces soins seront-ils pris en charge par l’assurance obligatoire. En attendant, les personnes qui vont chez le dentiste doivent le plus souvent payer plein pot. En 2016, un Suisse sur cinq renonçait à des soins dentaires...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois