Réservé aux abonnés

Evangéliques, musulmans et juifs en quête d’intégration

Elles sont directement concernées par la votation cantonale du 26 septembre sur la reconnaissance par l’Etat de nouvelles communautés religieuses. Au-delà des questions financières ou de locaux, elles cherchent surtout à acquérir un statut.
10 sept. 2021, 15:52 / Màj. le 10 sept. 2021 à 16:12
Fuenf Symbole stehen auf dem Friedhof Gerliswil, Gemeinde Emmen, fuer die Weltreligionen Judentum, Christentum, Hinduismus, Islam und Buddhismus, von rechts, Aufnahme vom Mittwoch, 22. November 2007. Die von der Bildhauerin Ruth Eigenmann aus Emmenbruecke gestaltete Anlage dient als Gedenkstaette fuer die Angehoerigen von Verstorbenen aller Konfessionen. Die fuenf Zeichen der Weltreligionen stehen im Zentrum des multireligioesen Gemeinschaftsgrabes. (KEYSTONE/Urs Flueeler)

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois