Le bonheur est au fond de la fontaine

02 août 2015, 17:51
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Jeter des pièces de monnaie en tournant le dos à la fontaine de Trevi: un geste fréquent pour les touristes de passage à Rome. La légende veut qu'ainsi le visiteur soit assuré de revenir un jour dans la Ville éternelle. On s'en voudrait pourtant de soupçonner pareille motivation dans l'esprit des visiteurs surpris à lancer leurs piécettes dans les bassins décoratifs de Maladière-Centre.

En réparation depuis deux semaines, la fontaine du niveau -2 a été vidée et nettoyée. «La raison de ce vidage, ce ne sont pas les pièces de monnaie!», explique Yves Bürgin, directeur du centre commercial. «Nous avons entrepris des travaux pour résoudre un problème de dépôt de calcaire au fond des bassins. Lors du vidage, les pièces de monnaie ont été récoltées par les ouvriers. Il y avait des francs suisses, des euros et d'autres pièces étrangères; nous n'avons pas encore eu le temps de les trier et de les compter. Mais, à vue d'œil, je dirais qu'il y en a pour quelque cent cinquante francs.»

Si le montant de ce petit trésor n'est pas encore formellement évalué, la direction réfléchit déjà à son attribution. «Les gens, qui lancent des pièces dans les bassins du centre, viennent de Neuchâtel et de ses environs. Il va de soi que, si cet argent est donné à une œuvre de bienfaisance, il le sera pour une association caritative active dans la région. Une autre idée serait d'attendre plusieurs vidages de bassins pour que le montant soit assez important et le redonner ensuite à une association.» /mto