Dossier électronique du patient diabétique: c’est parti

Les 500 patients diabétiques neuchâtelois pourront dès novembre accéder à leur dossier électronique. Le «dossier Santé» sera ouvert à l’ensemble des Neuchâtelois au printemps 2022.
25 oct. 2021, 16:08
/ Màj. le 25 oct. 2021 à 16:08
L’objectif est double: fournir un outil permettant de mieux coordonner les soins et bénéficier des retours des patients et des prestataires de soins.

Le dossier électronique du patient sera accessible aux 500 patients diabétiques neuchâtelois à partir de novembre, s’ils le souhaitent. Il sera ouvert à l’ensemble des Neuchâtelois au printemps 2022.

«C’est un véritable partenariat public-privé», qui a nécessité quatre ans de travail, a déclaré ce lundi 25 octobre à Neuchâtel Laurent Kurth, conseiller d’Etat chargé de la santé. Près de 50 prestataires de soins (médecins, hôpitaux, EMS, pharmaciens, soins à domicile) ont été associés.

Pour pouvoir regrouper les partenaires de terrain, le canton de Neuchâtel a préféré développer son propre projet nommé «Mon dossier Santé». Au total, il y en a huit communautés électroniques en Suisse, dont une nommée Cara pour le reste de la Suisse romande, qui a démarré à fin mai.

«Avec Cara, on a le même partenaire technique (La Poste) mais l’accompagnement est différent», a expliqué Caroline Gallois-Vinas, responsable de la cellule cybersanté du canton. 

Données sensibles

«Comme les données médicales sont des données sensibles, une attention particulière a été portée à la sécurité», a ajouté Caroline Gallois-Vina. Les données sont hébergées en Suisse et la certification, réalisée par un organisme indépendant, a nécessité 400 critères. Les assureurs maladie et les employeurs n’ont pas accès aux données.

par ATS Rédaction