Réservé aux abonnés

Didier Burkhalter: «C’est fatigant, mais ces livres, je dois les écrire»

Et de quatre! En deux ans, l’ancien conseiller fédéral neuchâtelois Didier Burkhalter a écrit quatre livres. Le dernier, «Terre minée», sera en librairie la semaine prochaine. Mais qu’est-ce qui fait courir cet ex politicien qui se sent pousser des ailes d'écrivain? Sa santé – il a annoncé avoir un cancer – dicte-t-elle la cadence? Interview.
22 mars 2019, 05:30 / Màj. le 22 mars 2019 à 05:30
Didier Burkhalter assis sur son caillou favori, au Rocher de l'Ermitage qui surplombe la ville de Neuchâtel. "Je ne me lasse pas de cette vue", lâche-t-il.

Sa dernière interview portait sur sa maladie, un cancer. On était en février dernier. Aujourd’hui, Didier Burkhalter l’évoque aussi, mais, surtout, le Neuchâtelois revient sur cette fulgurance, cette urgence à raconter qui l’habite depuis qu’il a quitté le Conseil fédéral, en octobre 2017.

«Terre Minée», son quatrième livre, a été dévoilé ce jeudi, le premier jour du printemps. Il fait suite à «Mer porteuse». On y retrouve les pe...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois