Réservé aux abonnés

Daniel Ziegler, président du POP Neuchâtelois: «Nous sommes opposés à la dérive centriste du PS»

Le Parti ouvrier et populaire (POP) neuchâtelois espère maintenir sa députation au Grand Conseil lors des cantonales, et pourquoi pas la renforcer. Il se bat aussi pour que la majorité de gauche au gouvernement cesse son sociolibéralisme. Entretien.
16 févr. 2021, 16:00 / Màj. le 23 févr. 2021 à 08:40
Député au Grand Conseil depuis 2009, le Chaux-de-Fonnier Daniel Ziegler préside le POP neuchâtelois depuis six ans.

Le président du POP neuchâtelois, Daniel Ziegler, n’a jamais caché son opposition au projet de circonscription unique pour l’élection au Grand Conseil. «La représentativité des régions va en pâtir», note le député chaux-de-fonnier. Mais comme c’est la solution qui l’a finalement emporté, il s’en accommode. «Ce sera un défi important, mais ça peut aussi être une chance pour le POP», explique-t-il.

Lors des précédentes électi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an