Réservé aux abonnés

Cressier: le président de la commune raconte les précédents de 1962 et 1983

Ce n’est pas la première fois que le Ruhaut sème la pagaille dans les rues de Cressier. Président de la commune, Jean Bernard Simonet se souvient des précédentes inondations intervenues en 1962 et 1983.
23 juin 2021, 18:49 / Màj. le 08 juil. 2021 à 17:52
Jean Bernard Simonet, président de la commune de Cressier, dans les rues dévastées du village.

Jean Bernard Simonet avait quinze ans en 1962. Il se souvient aujourd’hui des eaux en folie du Ruhaut qui avaient dévalé Cressier cette année-là. «Une poche d’eau avait lâché au-dessus d’Enges, à Grange-Vallier et le Ruhaut avait dévasté le village. Mais il n’y avait pas autant de gravats et de branches d’arbre que cette année», raconte-t-il.

«C’était surtout du limon et de la petite pierraille. Mais ça avait inondé tout le centre du villa...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois