Réservé aux abonnés

Chasse: le canton de Neuchâtel maintient la pression sur le sanglier

Les campagnes et forêts du canton de Neuchâtel vivront à l’heure de la chasse jusqu’au 11 novembre. Même si les dommages aux cultures sont en baisse, les populations de cochons sauvages restent sous surveillance.
02 oct. 2019, 17:23 / Màj. le 02 oct. 2019 à 17:23
Chasse_1 Accroche web_V2 FI

La chasse est ouverte dans le canton de Neuchâtel. Jusqu’au 11 novembre, la plupart des espèces chassées dans la région seront sous la menace d’un coup de fusil. Même si les dommages aux cultures sont à la baisse, la pression est maintenue sur les sangliers. Une petite chasse au lièvre reste autorisée, mais de nouveaux comptages doivent permettre de mieux connaître l’évolution des effectifs.

En savoir plus: Arrêté cantonal annuel concernant l’exercice de la chasse

Vingt-quatre jou...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois