Réservé aux abonnés

Bostryche: Neuchâtel moins touché que le Jura

Contrairement au canton du Jura, qui a alerté ce mardi sur une grave épidémie de bostryche, Neuchâtel ne connaît pas une situation critique pour l’instant. Même si le réchauffement climatique joue en défaveur des forêts.
03 juin 2020, 18:50 / Màj. le 03 juin 2020 à 18:50
Le bostryche attaque principalement les épicéas malades, mais il peut parfois s'en prendre à des arbres sains.

C’est un véritable cri d’alarme lancé par le Jura ce mardi 2 juin. En raison d’une épidémie de bostryche, un petit coléoptère qui ravage les résineux, «il faut s’attendre à voir disparaître assez rapidement des forêts entières, comme des plantations d’épicéas en plaine ou sur des versants chauds et secs», écrivait le canton dans un communiqué.

A lire aussi: L’épidémie de bostryche s’aggrave dans le Jura

A Neuc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois