Réservé aux abonnés

600 000 fr., prix d'une mise à pied

L'élu chaux-de-fonnier devrait aussi être écarté prochainement de Viteos et Vadec. Pour l'instant, pas de coûts supplémentaires pour la Ville.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7502167.jpg

Trois mois déjà que le conseiller communal chaux-de-fonnier Jean-Charles Legrix a été mis sur la touche par ses collègues. Ces derniers se sont réparti les services qu'il dirigeait pour assurer la bonne marche de l'administration. "Nos agendas sont plus chargés" , confie le président de l'exécutif Pierre-André Monnard.

Les membres du Conseil communal se sont adaptés à cette situation pour le moins particulière. "Nous allons à l'essentiel" , dit le conseiller communal à propos des séances de travail dans les services. "Nous pouvons considérer que c'est plus de 20% de travail en plus. Nous ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an