Nouveau record pour les émissions de gaz à effet de serre

Les niveaux de CO2 dans le monde atteignent des niveaux records, a indiqué lundi à Genève l'Organisation météorologique mondiale. Et les voyants ne sont pas près de passer au vert...
24 oct. 2016, 11:34
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 11:38
Les niveaux de CO2 avaient déjà atteint la barre des 400 ppm sur plusieurs mois et sur certains sites, mais jamais en moyenne sur toute une année.

Les émissions de gaz à effet de serre dans le monde ont battu un record en 2015. Il continue d'augmenter en 2016. Pour la première fois en effet, 400 parties par million (ppm) ont été constatées en moyenne sur toute une année.

Les niveaux de CO2 avaient déjà atteint la barre des 400 ppm sur plusieurs mois et sur certains sites, mais jamais en moyenne sur toute une année, a indiqué lundi à Genève l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Ils devraient rester au-dessus de ce taux pour 2016 et "pour de nombreuses générations".

Pour 2016, le courant chaud El Niño a contribué avec des sécheresses dans les régions tropicales. La capacité d'absorption de CO2 par les forêts, la végétation et les océans a été diminuée. Ces instruments attirent actuellement environ la moitié du CO2, mais pourraient ne pas en absorber davantage. La fraction de dioxyde de carbone qui reste dans l'atmosphère serait alors augmentée.

Sur les 25 dernières années jusqu'en 2015, l'effet du réchauffement sur le climat s'est étendu de plus de 35%. El Niño "a disparu. Le changement climatique non", a indiqué le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas. "Sans lutter contre le C02, nous ne pouvons pas lutter contre le changement climatique", a-t-il expliqué.

La prochaine Conférence sur le climat (COP22), qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech, se penchera sans doute sur cette problématique.