La tablette stimule la lecture chez les enfants mais moins longtemps

Est-ce que l'utilisation de la tablette provoque une montée de l'illettrisme en Grande-Bretagne? Des études montrent pourtant que les 5-15 ans lisent plus quotidiennement grâce à ces mêmes tablettes mais moins longtemps. Le débat est vif.
08 sept. 2015, 17:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Karen, 13 ans, et ses camarades du Centre pédagogique de Neuchâtel, qui dépend de la fondation des Perce-Neige, ont davantage de plaisir à apprendre depuis qu'ils utilisent des tablettes numériques.

Le débat sur l'utilisation des tablettes est reparti de plus belle au Royaume-Uni avec ce commentaire très argumenté d'un journaliste du Guardian. 71% de la population âgée de 5 à 15 ans a une tablette et l'utilise régulièrement.

La question de l'utilisation de ces tablettes pour des tâches moins traditionnelles que la lecture est très contreversée en Angleterre.  

Même si la lecture au quotidien est en hausse grâce aux tablettes, elle s'effondre quand on lit les statistiques de lecture de livres. 

Une libraire britannique explique au Guardian qu'il y a trop de distractions pour les enfants utilisateurs de tablettes.

Le niveau de concentration que requiert la tablette est moindre que l'immersion dans un roman ou une nouvelle publiée sur du papier.

Elle s'inquiète de l'avenir de tous ces enfants qui ne savent pas comment se terminent une histoire.