Réservé aux abonnés

L’éternel exode des Rohingyas

Depuis des générations, ce peuple apatride est ballotté au gré des conflits et des violences interethniques.
14 oct. 2019, 00:01
/ Màj. le 14 oct. 2019 à 00:01
DATA_ART_13128947

Depuis plus de deux ans, environ 900 000 réfugiés rohingyas végètent dans des camps surpeuplés au sud du Bangladesh. Les trois quarts d’entre eux ont fui la répression de l’armée birmane en août 2017, les autres avaient déjà passé la frontière auparavant pour échapper aux persécutions menées chroniquement contre les musulmans dans l’Etat birman de Rakhine, anciennement appelé Arakan.

Cet exode n’est que le dernier d’une longue série de migrations de masse d’une minorité ethnique ballottée, depuis des siècles, le long des côtes du golfe du Bengale, au gré des déportations for...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois