France: l'abattoir certifié "bio" maltraitant les animaux a été fermé, son personnel suspendu

Mardi matin, une association de défense des animaux a publié une vidéo qui révèle les violences faites aux animaux dans un abattoir du Gard certifié "bio". Les autorités de la région ont annoncé dans l'après-midi sa fermeture à "titre conservatoire" et la suspension de ses employés. Un enquête est ouverte.
23 févr. 2016, 14:34
/ Màj. le 23 févr. 2016 à 14:58
L'abattoir certifié "bio" ne respecte même pas les normes minimales d'abattage.

Il y a 4 mois, un scandale avait éclaté après la publication d'une vidéo révélant la maltraitance faite aux animaux dans un abattoir d'Alès. Celui-ci avait été fermé durant deux mois.

Mardi, l'association "L214, Étique et Animaux" a publié une nouvelle vidéo montrant des maltraitances similaires. Mais cette fois-ci, l'abattoir infiltré est certifié "Bio". L214 veut ainsi prouver que, "comme en abattage standard, les animaux y sont tués dans une extrême violence."

En début d'après-midi, le président de l'intercommunalité du Vigan a annoncé la fermeture "à titre conservatoire" de cet abattoir, relaie l'OBS. Une enquête préliminaire a également été ouverte.

"A la lumière de ces images montrant des manquements graves, les élus de la communauté de communes du pays viganais ont décidé unanimement des mesures suivantes : fermeture de l'abattoir à titre conservatoire à compter de midi aujourd'hui (mardi), suspension du personnel jusqu'à nouvel ordre", a indiqué Roland Canayer.

De la négligence à la cruauté gratuite

Les images sont en effet d'une violence inouïe: on y voit des moutons, des cochons et des vaches violentés, mal étourdis, saignés alors qu'ils sont encore conscients, balancés par-dessus des barres de fer. Les règles d'hygiène ne sont pas respectées, les appareils de mise à mort mal réglés, ce qui prolonge considérablement l'agonie des animaux.

 

Avertissement: les images de cette vidéo peuvent choquer certaines sensibilités.

 

Selon le média français 20 minutes, "une personne ayant accès à l’abattoir y a posé une caméra qui a tourné des images pendant quelques journées entre mai 2015 et février 2016."

Un abattoir qui se dit "respectueux"

L'abattoir est pourtant certifié "bio" par l'organisme "Ecocert" et fonctionne en circuit court afin de proposer aux consommateurs de la viande de leur région. Il annonce même dans sa présentation sur le site du Pays viganais:

"Ici le travail n’est pas à la chaîne mais requiert un vrai savoir faire, du maniement des animaux vivants, en passant par l’abattage et jusqu’à la découpe de viande. Le personnel est alors totalement polyvalent : sachant que la qualité de la viande passe par un respect strict des consignes d’abattages et de maturation des viandes, ce personnel est responsabilisé de l’entrée des animaux vivants à la découpe des carcasses. Encore dernièrement (février 2014), l’ensemble du personnel a suivi les formations et obtenus les certificats de compétence pour la protection et le bien être animal."

Chaque année, environ 250 bovins, 200 cochons et 6'000 agneaux y sont abattus. Selon un blog dans Le Monde, "l'abattoir ne respecte non seulement pas la réglementation en bio mais pas non plus les normes minimales communes à tous les abattoirs."

 

 

par Mouna Hussain