France: fâchés contre une pub, des ostréiculteurs s’attaquent à une filiale de Bouygues Télécom

Alors que leur profession est particulièrement fragilisée par la crise du coronavirus, les ostréiculteurs français sont sur les nerfs. Une publicité de Noël de Bouygues Télécom a suffi à mettre le feu aux poudres.
10 nov. 2020, 17:01
/ Màj. le 10 nov. 2020 à 17:01
À cause de la pandémie, les ostréiculteurs français ne savent pas si la commercialisation des huîtres sera correcte cette année (illustration).

Les ostréiculteurs de la région du Morbihan n’ont pas le cœur à rire. À l’approche des fêtes de fin d’année pour lesquelles ils préparent leurs stocks d’huîtres, la pandémie de coronavirus rend leur situation délicate et incertaine.

Dans ce contexte tendu, il en fallait donc peu pour mettre les professionnels de l’ostréiculture dans une colère noire. C’est l’entreprise Bouygues Télécom qui s’est attiré leurs foudres avec son dernier spot publicitaire.

La vidéo en question montre une famille en chemin pour célébrer Noël. À deux reprises, il y est mentionné que les huîtres peuvent rendre malade.

 

 

Il n’en fallait guère plus pour que les ostréiculteurs s’énervent et passent à l’action. Selon le média «Ouest France», une vingtaine de cultivateurs d’huîtres ont débarqué au centre-ville de Lorient mardi matin.

Armés de brouettes, ils ont jeté des algues sur la vitrine d’une filiale de Bouygues Télécom. Ils ont également déversé des dizaines de coquilles d’huîtres devant la boutique.

 

 

Alors que des négociations étaient en cours, l’entreprise Bouygues Télécom a finalement décidé de suspendre sa campagne publicitaire.

par Virginie Maret