France: des grands groupes comme PSA ou Orange vont investir 350 milliards pour le climat

Lutter contre le réchauffement climatique coûte cher. Plusieurs grands groupes français ont décidé de s'engager concrètement, à l'instar du constructeur automobile PSA ou de l'opérateur téléphonique Orange. 350 milliards seront investis d'ici 2020.
11 déc. 2017, 23:57
/ Màj. le 11 déc. 2017 à 23:57
Le monde économique français a décidé d'investir massivement pour lutter contre le réchauffement climatique (illustration).

Près de 100 groupes français, parmi lesquels PSA, Areva, Orange ou Vinci, se sont engagés lundi à participer à la lutte contre le changement climatique qui, selon eux, relève d'un "choix de bon sens" servant leurs propres intérêts.

Cette annonce intervient la veille d'un sommet international organisé à l'initiative de la France pour tenter de relancer la lutte contre le réchauffement climatique, qui a marqué le pas depuis l'accord de Paris de décembre 2015.

 

 

Parmi ces 91 entreprises, 60 ont pris des engagements de réduction des émissions de gaz polluants et 27 se sont dotées d'un prix interne du CO2 dans le cadre de ce "French business climate pledge".

Selon les signataires, environ 300 milliards d'euros (près de 350 milliards de francs) auront été investis entre 2016 et 2020 en financement, en recherche et développement et en innovation.

"Le temps de l'incantation est derrière nous, nous sommes désormais dans la mise en oeuvre concrète des solutions", a déclaré le président du Medef, Pierre Gattaz, au siège de son organisation.

Pour Jean-Pascal Tricoire, PDG de Schneider Electric, c'est "un choix de bons sens pour nos sociétés".

"Le changement climatique a déjà des effets sur nos entreprises en créant des désastres dont les coûts et les conséquences sont élevées et créent autant d'impondérables qui rendent la prise de décision difficile", a-t-il ajouté.