Réservé aux abonnés

Félix Tshisekedi président

21 janv. 2019, 00:01
/ Màj. le 21 janv. 2019 à 00:01
DATA_ART_12621702

Le calme régnait hier à Kinshasa et dans le reste de la République démocratique du Congo (RDC), quelques heures après la proclamation par la Cour constitutionnelle de l’opposant Félix Tshisekedi comme président.

Martin Fayulu, l’autre opposant arrivé second du scrutin du 30 décembre, avait appelé à des «manifestations pacifiques» sitôt après le rejet, dans la nuit, par le plus haut tribunal de RDC de son recours contestant la victoire de Félix Tshisekedi.

Et alors que Martin Fayulu a appelé la communauté internationale à ne pas reconnaître le président Tshisekedi, ce dernier a reçu les...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois