Etats-Unis: week-end sanglant à Chicago

La ville de Chicago a connu un week-end particulièrement violent. Neuf personnes ont été tuées par balles et soixante-deux autres ont été blessées.
07 août 2015, 13:56
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La police de Chicago a été fortement sollicitée lors de ce week-end de fête nationale.

Le maire de Chicago Rahm Emanuel a qualifié lundi d'"inacceptable" la violence qui a frappé cette ville du nord des Etats-Unis lors du week-end de fête nationale. Soixante-deux personnes ont été touchées par balles dont neuf mortellement, selon la police.

"Le nombre de coups de feu et de meurtres est simplement inacceptable et nous montre que nous avons encore du travail", a déclaré le maire dans un communiqué, au lendemain d'un week-end de trois jours particulièrement sanglant dans une ville déjà réputée pour sa violence urbaine.

La police de Chicago a indiqué que depuis jeudi en fin d'après-midi à dimanche soir, 53 personnes avaient été blessées par balles et neuf touchées mortellement lors d'une cinquantaine d'incidents séparés. Le "Chicago Tribune" donne un bilan supérieur, avec 82 personnes touchées par balles dont 14 mortellement.

Le quotidien précise par ailleurs que cinq personnes ont été touchées vendredi et samedi par les balles de la police, dont deux adolescents de 14 et 16 ans tués parce qu'ils auraient refusé de laisser tomber leurs armes.

"La solution n'est pas que policière, même si nous devons continuer à poster plus de policiers là où ils sont nécessaires", a affirmé le maire dans son communiqué. "Nous devons aussi donner à nos jeunes des alternatives à la rue."

Le nombre d'homicides à Chicago est en baisse avec 415 morts par balles en 2013, soit 88 de moins que l'année précédente, selon des chiffres de la police locale. Il reste toutefois le plus haut des Etats-Unis.