Espagne: les indépendantistes catalans bloquent l’aéroport et les routes de Barcelone

Quelques heures après l’annonce de lourdes condamnations prononcées contre leurs leaders, des milliers d’indépendantistes catalans ont décidé de bloquer des routes et l’aéroport de Barcelone. La tension monte avec les forces de l’ordre espagnoles.
14 oct. 2019, 19:38
/ Màj. le 14 oct. 2019 à 21:21
Les manifestants ont affronté les forces de l'ordre qui tentaient de les empêcher d'entrer dans l'aéroport.

Des milliers d'indépendantistes catalans en colère ont manifesté lundi, bloquant des routes et l'aéroport de Barcelone. Neuf de leurs dirigeants ont été condamnés à des peines allant de neuf à 13 ans de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Dès l'annonce de la sentence, des milliers de personnes sont descendues dans la rue avant de rejoindre, à l'appel d'une plateforme baptisée "Tsunami démocratique", l'aéroport pour le bloquer. La police anti-émeutes a chargé à plusieurs reprises des centaines de militants tentant de pénétrer dans le terminal et jetant pierres et poubelles, a constaté l'AFP.

 

 

Selon les services d'urgence, 37 personnes ont été blessées, dont 34 à l'aéroport. 108 vols ont été annulés, selon le gestionnaire aéroportuaire Aena, tandis que des voyageurs étaient contraints de quitter leurs véhicules sur l'autoroute pour rejoindre le terminal à pied avec leurs valises.

A lire aussi : Espagne: les dirigeants indépendantistes catalans sont condamnés jusqu’à 13 ans de prison

Dans toute la région, des militants ont coupé des routes et des voies de chemin de fer. Relançant les tensions dans une région que le séparatisme maintient en ébullition depuis près de dix ans, cette condamnation intervient à moins d'un mois des prochaines élections législatives.