Réservé aux abonnés

En immersion avec Terre des hommes (4/4): au pays, l'insouciance d'une enfance retrouvée

Ça y est, Abdoulaye est prêt à rentrer au Sénégal. Les adieux aux copains de Massongex, l’avion, le retour à la maison: autant de moments bourrés d’émotions. Transformé et des rêves plein la tête, il fait le bonheur de sa famille, si heureuse de revoir la bouille de ce petit homme qui leur a tant manqué.
29 déc. 2018, 08:01 / Màj. le 29 déc. 2018 à 08:01
Abdoulaye petit Sénégalais Terre hommes TDH été automne 2018 Senegal

«Nom de bleu!» Les yeux rivés sur un jeu, Abdoulaye articule ces mots, pas peu fier. «Je les ai appris à Massongex!» On éclate de rire. La voiture file à vive allure en direction de l’aéroport de Genève. C’est le jour J. Après le lourd moment des adieux avec ses copains et l’équipe de Massongex, il est prêt à regagner sa vie d’avant. Ou presque.

Sécurité, attente, embarquement, escale, sécurité, attente, embarquement: rentrer au pays, ça se ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois