Réservé aux abonnés

Des comptes nettoyés mais encore opaques

A l’heure de la visite papale en Suisse, les finances du Saint-Siège sont contrôlées de façon plus sévère.
21 juin 2018, 00:01
/ Màj. le 21 juin 2018 à 00:37
DATA_ART_12242383

Les finances du Vatican vont mieux. Non pas que le Saint-Siège se soit trouvé en manque d’argent à date récente. Mais elles sont moins l’objet d’opérations douteuses. «Elles sont conformes aux exigences de Moneyval (réd: l’organe du Conseil de l’Europe chargé de superviser la lutte contre le blanchiment d’argent)», confirme René Brülhart, le président de l’Autorité d’information financière (AIF) du Vatican.

En décembre dernier, Moneyval décernait un certificat de bonne conduite à l’AIF en déclarant qu’«elle semble travailler efficacement, aussi bien en tant qu’agence de renseignement financier ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an