Réservé aux abonnés

Bruxelles prête pour un no deal

La Commission européenne a fini ses préparatifs en cas de divorce sans accord avec le Royaume-Uni.
26 mars 2019, 00:01
/ Màj. le 26 mars 2019 à 00:01
DATA_ART_12745463

Un divorce sans accord avec le Royaume-Uni, une perspective qui semble «de plus en plus vraisemblable» le 12 avril prochain, a estimé, hier, la Commission européenne. «Bien que le scénario d’un no deal ne soit pas souhaitable, l’UE est prête», a assuré la Commission. Elle rappelle qu’en cas de divorce sans accord, le Royaume-Uni «deviendra un pays tiers» et qu’il n’y aura pas de période de transition, comme le prévoit l’accord conclu entre les 27 et la première ministre Theresa May, mais que le Parlement britannique a retoqué par deux fois.

«Cela, évidemment, créera des perturbations ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois