19 membres de l'Etat islamique arrêtés au Kosovo, ils préparaient un attentat contre l'équipe d'Israël

L'équipe de foot israélienne disputait le 12 novembre dernier un match de qualifications pour la Coupe du monde 2018 face à l'Albanie. Mercredi, la police kosovare a annoncé qu'elle avait arrêté 19 membre présumés de l'Etat islamique qui préparaient une attaque terroriste contre Israël et ses supporters. Le match avait dû être déplacés en raison de la menace.
17 nov. 2016, 14:13
/ Màj. le 17 nov. 2016 à 14:17
Un impressionnant dispositif policier avait été mis en place avant la rencontre.

La police kosovare a annoncé mercredi l'arrestation ces dix derniers jours de 19 personnes soupçonnées d'appartenir au groupe Etat islamique (EI). Elles sont également suspectées de préparer des attentats au Kosovo et en Albanie.

Les suspects étaient en contact avec Lavdrim Muhaxheri, un membre du mouvement djihadiste qui s'est proclamé "commandant des Albanais en Syrie et en Irak", dont ils recevaient les ordres, précise-t-elle. "Ils avaient l'intention de commettre des attentats terroristes au Kosovo, ainsi que contre l'équipe de football israélienne et ses supporters lors d'un match Albanie-Israël", ajoute la police dans un communiqué.

Le match de qualification pour la Coupe du monde s'est déroulé le 12 novembre. Il devait avoir lieu à Shkodër, dans le nord de l'Albanie, mais il a été déplacé dans la banlieue de Tirana en raison de risques d'attentat. Quatre personnes ont été arrêtées en vertu de la législation antiterroriste.

 

Le Kosovo, qui a proclamé son indépendance en 2008, n'a pas connu d'attentats islamistes. Mais 200 personnes y ont été interpellées ou font l'objet d'enquêtes policières pour leurs liens présumés avec l'EI. Environ 300 Kosovars combattent dans les rangs du mouvement en Syrie et en Irak.