Route: quels dangers pour les motards?

En 2018, 42 motards ont été tués et 1068 grièvement blessés. Quelles sont les principales situations qui sont à l’origine des accidents de moto? Quels comportements le motard doit-il adopter?
02 mai 2019, 17:00
/ Màj. le 02 mai 2019 à 17:00
En 2018, 42 motards ont été tués sur les routes suisses.

Christophe Jöhr, Bureau de prévention des accidents: «La première situation concerne les croisements et sorties. Un tiers de tous les accidents de moto ont lieu aux croisements et aux sorties. Les motards ont une silhouette fine et peuvent passer inaperçus aux yeux des automobilistes.

En deuxième lieu, par crainte de trop freiner, beaucoup de motocyclistes se sont appropriés une technique incorrecte: freinage excessif à l’arrière et trop faible à l’avant. Et ne pas savoir freiner correctement, c’est perdre de sérieux mètres, ce qui pourrait être fatal.

La distance de sécurité constitue une autre situation périlleuse. Les tamponnements occupent la troisième place du classement dans la statistique des accidents. Il est en effet primordial pour un motocycliste de conserver une distance de sécurité avec le véhicule qui le précède. En talonnant de trop près ce dernier, il est moins visible et risque même de disparaître dans l’angle mort de la voiture.

Finalement, les virages entraînent aussi bon nombre d’accidents. Une moto inclinée dans un virage est aussi large qu’une voiture. Dans un virage à gauche, le motocycliste risque ainsi d’être percuté par un véhicule arrivant en sens inverse, car ce dernier coupe le virage ou parce que la tête du motard se trouve sur la voie d’en face. Lorsque sa trajectoire est correcte, le motard dispose de plus d’une bonne visibilité. Un motard doit toujours adapter sa vitesse. Dans un virage, il doit notamment ne pas oublier que, contrairement à une voiture, il ne peut pas freiner à fond.»