«Un enfant, ça surprend, même à vélo»: la police du Jura lance sa nouvelle campagne de prévention

La police cantonale jurassienne lance sa campagne de prévention routière «un enfant, ça surprend, même à vélo». Son but, protéger les enfants qui reprendront bientôt le chemin de l’école.
12 août 2021, 17:14
/ Màj. le 12 août 2021 à 17:14
La police cantonale jurassienne lance une campagne de prévention routière pour mieux protéger les enfants à l'approche de la rentrée.

Alors que la rentrée scolaire approche à grands pas, le canton du Jura lance sa campagne de prévention routière «un enfant, ça surprend». En collaboration avec l’office des véhicules jurassien, la police cantonale met en garde les usagers de la route contre la circulation des écoliers, qui reprendront le chemin de l’école le lundi 16 août.

Pour protéger les jeunes piétons ou cyclistes, inexpérimentés et vulnérables, la police dresse une liste de recommandations:

  • Respecter une distance latérale d’au moins 1,5 m avec les enfants à vélo
  • Être particulièrement vigilant aux intersections, aux débouchés ou dans les giratoires, et même lorsque l’on a la priorité
  • Être attentif aux vélos sur les trottoirs. Les enfants jusqu’à 12 ans ont dorénavant le droit d’y rouler à vélo en l’absence de piste ou de bande cyclable
  • Regarder: les enfants à vélo passent vite inaperçus
  • Être prêt à réagir, même avec les adolescents à vélo

Elle demande également aux parents d’éduquer leurs enfants sur les dangers de la route et sur les moyens de se protéger soi-même (avec le port d’un casque par exemple).

Selon les chiffres de l’Office fédéral des routes, 950 enfants entre 0 et 14 ans sont victimes d’un accident de la route chaque année, qu’ils se déplacent à pied, à vélo ou à trottinette. 40% de ces accidents ont lieu sur le chemin de l’école.

En savoir plus: Chiffres et faits sur les accidents routiers des enfants

Texte ici

par Eléonore Deloye