Les cours d'eau de la région débordent

Suites aux importantes précipitations de ces dernières heures, l'Areuse, le Doubs, le Ruau et la Sorne commencent à sortir de leur lit. Les polices cantonales neuchâteloise et jurassienne appellent à la prudence.
04 janv. 2018, 15:16
/ Màj. le 04 janv. 2018 à 19:34
Le Ruau, à St-Blaise, menace de déborder.

A la suite des importantes précipitations de ces dernières heures, l'Areuse va atteindre son niveau maximum et risque de sortir de son lit à certains endroits. A 119h30, son débit frôlait les 100 m3/s. "il est interdit de cheminer sur les rives de la rivière. Le risque d'inondations aux abords directs de la rivière est imminent", indiquait la Police neuchâteloise sur Twitter.

La police neuchâteloise appelle les les promeneurs et les curieux de ne pas s’approcher des berges et de ne plus utiliser les pistes cyclables qui longent la rivière. L'Organisation de gestion de crise et de catastrophe du canton du Neuchâtel (Orccan) est déjà activée. 

L'Areuse au niveau du Furcil. Source: témoin lecteur

Plus de 300 m3 par seconde

Les autorités jurassiennes appellent également à la prudence. "Les conditions météorologiques de ces derniers jours font apparaître un danger d’inondation sur deux cours d’eau soit le Doubs et, dans une moindre mesure, la Sorne. Une aggravation est à attendre ces prochaines heures suite à la fonte de la neige", écrit la police cantonale jurassienne dans un communiqué.

Les débits du Doubs pourraient atteindre plus de 300 m3 par seconde entre minuit et 6 h ce vendredi 5 janvier. Les autorités communales et les services de secours (SIS) concernés ont été informés ce jeudi.

Des effectifs de l’Organisation de la protection civile jurassienne ont été pré-alarmés pour un éventuel engagement. La police prie la population "de prendre toute les mesures nécessaires pour faire face à cette situation particulière" et recommande la plus grande prudence aux abords de l’eau.

En France voisine aussi

Le groupe Facebook Info-route Haut-Doubs 25 a relayé de nombreux messages. La route reliant Morteau à Pontarlier serait inondée à plusieurs endroits. "Il manque des bouches d’égouts entre Villers le Lac et Morteau. C’est très dangereux", écrit l'un des membres.

Le Ruau monte à Saint-Blaise

A Saint-Blaise, le SIS a installé des sacs de sable et des boudins anti-inondation au bord du Ruau, pour tenter d'éviter qu'il ne déborde.

Le Ruau en furie à St-Blaise. (Photo témoin lecteur)

Le Seyon en furie

Après avoir atteint, en début d'après-midi, un débit de 20 m3 par seconde à la station de mesure de Valangin, le Seyon semble entamer une décrue. A 18h, il était revenu à 14 m3/s. Un débit qui reste impressionnant, comme en témoigne une vidéo postée sur la page Facebook du groupe T'es de Neuchâtel si...

 

A Lignières aussi, le ruisseau prend ses aises, nous signale une lectrice.

Photo témoin lecteur

par Nicolas Heiniger,Lea Gloor